Larouquine : un poly-atelier

 

Artisane maroquinière, j'ai appris mon métier et développé mon savoir-faire au sein de grandes maisons de luxe françaises. Tombée sous le charme de Bayonne et sa douceur de vivre, j'y ai créé mon poly-atelier, où créations et réparations se conjuguent pour insuffler un mode de consommation plus durable. 

Sensible aux problématiques écologiques de l'industrie de la mode "fast fashion", je m'inscris dans une démarche éco-responsable, visant à réduire le gaspillage et la surconsommation.

Chaque fois que cela est possible, j'utilise des chutes, des matières recyclées ou destinées à être détruites. 

Lorsque s'impose l'usage de matières neuves, je privilégie des matières plus respectueuses de l'environnement, comme le cuir à tannage végétal et les tissus certifiés Oeko Tex et GOTS, et les chutes sont systématiquement réutilisées pour créer des pièces uniques.

Toutes les matières, qu'elles soient neuves ou réemployées, sont rigoureusement choisies pour leurs qualités et proviennent de fabricants locaux ou nationaux.

 

L'atelier Larouquine, c'est :

 

Maroquinerie, bagagerie, accessoires de bureau, sellerie auto / moto, ameublement, décoration... Les possibilités sont comme votre imagination : sans limites!

 

Larouquine et quelques-unes de ses créations

Larouquine et quelques-unes de ses créations : tote-bag en cuir, cabas en jute et tissu, sac à main à partir d'une veste en jean (crédit photo : Cécile Brousté)